13 septembre 2010

OUF!

Et voilà mon mémoire à pris forme, il est devenu un objet réel et plus un fantasme. Il trône près de moi, je suis presque émue là. C'est idiot mais j'ai faillit pleurer devant l'imprimante ce matin : enfin je respire. J'ai la sensation de sortir la tête de l'eau après un cent mètres en apnée.
Il y a quatre mois jour pour jour Olivia (avec un peu d'aide) venais nous rejoindre et aujourd'hui je viens d'imprimer mon mémoire. Qu'elle coïcidence esquise que cette anniversaire du 13 pour voir ce sur quoi je travaille depuis si longtemps devenir réel. Demain je le poste et il mènera une vie autonome, ouf! Desormais j'aspire, pour un temps, à plus de calme. Les quartes mois qui viennent de s'écouler ont été intense sur le plan émotionnelle et psychologique. Je me sens vidée aujourd'hui, presque désœuvrée aussi il faut le reconnaitre. J'ai besoin de m'apaisser et de me recentrer sur les enfants. Profiter pleinement d'Olivia aussi sans me dire "je ferai mieux d'être en train de bosser mon mémoire". Olivia qui a souffert je crois de mon stresse de ses dernières semaines. Mon bébé est devenu grognon et refuse catégoriquement le bib (pourtant de mon lait). Donc je vais deux fois par jours lui donner la tété à la crèche. Je reconnais que ça me plait, elle me semble si petite pour la crèche. A son age on a juste besoin de câlin, la crèche n'est pas le plus adapté pour cela. Alors oui c'est un peu contraignant mais serrer mon bébé plus souvent dans la journée me fait aussi beaucoup de bien.

Je vais reprendre le fil de ce blog sans revenir en arrière même si nous avons passé un été mémorable, plein d'émotion et de bon moment.

Posté par Lebichouetnous à 16:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur OUF!

    ouf! soulagée pour toi!
    faudrait quand même faire un tout petit retour en arrière pour la mariage, non??
    bisous

    Posté par sandra, 14 septembre 2010 à 09:35
  • Comme je te comprends pour le mémoire, quelle étape!

    Posté par Maion, 16 septembre 2010 à 19:20
Poster un commentaire